Un plongée dans la technologie innovante d'AMD, LiquidVR™

​​​​​​​La réalité virtuelle est en passe de devenir la nouvelle révolution technologique. Sasa Marinkovic, responsable mondiale de la réalité virtuelle et de la commercialisation des logiciels chez AMD a pris le temps de répondre à nos questions sur la place d’AMD en tant que leader de cette industrie émergeante.

La réalité virtuelle (ou RV) est un terme ou technologie qui ne va pas tarder à devenir populaire car l’industrie est sur le point de décoller. Comment AMD est-il devenu leader de tout l’écosystème RV ?

La réalité virtuelle est sur le point de changer le monde et nous le savons. Par exemple, grâce à celle-ci, les gens vont être capables de littéralement se « balader » au cœur d’un événement historique, de faire une pause, de revenir en arrière et de l’étudier de différents points de vues. Chaque détail va pouvoir être scrupuleusement documenté et reproduit. L’utilisateur devient un élément de l’intrigue, vit les personnages. L’utilisateur va pouvoir expérimenter des documentaires ou l’actualité de manière viscérale et pouvoir se représenter ce que cela fait d’être véritablement présent. La réalité virtuelle nous permet de nous mettre à la place de quelqu’un d’autre, permettant une meilleure compréhension et plus d’empathie. La technologie innovante LiquidVR™ d’AMD permet des expériences d’immersion en réalité virtuelle superbement riches en simplifiant et optimisant le contenu créé et en concevant des appareils AMD uniques, faits pour fonctionner parfaitement avec un casque de réalité virtuelle. AMD livre une superbe expérience RV avec un traitement ultra-rapide des graphismes, une haute résolution d’images, une latence très faible et une excellente qualité visuelle tout en éliminant complètement les temps de latence, les pertes de graphisme ou réponses lentes aux évènements et stimuli du monde virtuel.

Nous développons une technologie à destination à la fois du consommateur final et des développeurs. AMD rend disponibles ces puissantes capacités aux créateurs de contenus de réalité virtuelle pour qu’ils puissent concevoir une expérience de réalité virtuelle la plus fluide possible grâce aux cartes graphiques et groupes auxiliaires AMD. L’utilisation des cartes graphiques Radeon™ VR Ready Premium permet une expérience de réalité virtuelle très proche de la réalité pour l’utilisateur.

Pour la communauté de développeurs, nous encourageons les programmeurs à créer du contenu éblouissant, compatible et maniable. Par exemple, la première tentative de programmation de jeu RV​ de Crytek, Back to Dinosaur Island 2, fut un mammouth – le but étant de récréer une terre préhistorique peuplée de dinosaures et de végétation en immergeant complètement les joueurs dans ce mode révolu.

Pour les utilisateurs, nous avons également lancé un nouveau logo Radeon™ VR Ready Premium, conçu pour permettre à nos partenaires de rendre la décision d’achat plus facile. Les cartes graphiques estampillées Radeon VR Ready Premium incluent les gammes de cartes graphiques Radeon™ R9 Fury Series, Radeon™ R9 Nano and Radeon™ R9 390 Series.

Quel est l’avantage d’AMD face aux concurrents du marché de la réalité virtuelle ?

Nous disposons de 3 avantages clés : le matériel, les logiciels et les contenus/partenariats. Graphics Core Next présente l’avantage majeur de la technologie nuanceur asynchrone pour DirectX® 12. Le nuanceur asynchrone aide à réduire le temps de latence, courant lorsqu’une image dans le casque ne se synchronise pas avec les mouvements de la tête. Réduire le temps de latence fait la différence entre une bonne et une mauvaise expérience de  réalité virtuelle.

De plus, la technologie de processeur Affinity Multi d’AMD (qui fait partie de LiquidVR) se combine parfaitement avec la réalité virtuelle. Grâce à une structure double cœur, le processeur graphique peut est assigné à chaque œil, maximisant l’effet de « présence » - qui donne le sentiment d’être au cœur l’environnement.

Deuxièmement, nous croyons au fait d’ouvrir nos logiciels aux développeurs et de construire une relation durable avec eux. Cela nous démarque de nos concurrents. GPUOpen est une initiative d’AMD qui a pour but de permettre aux développeurs de créer des jeux PC révolutionnaires, de l’imagerie de synthèse et des applications GPU computing pour une grande performance et une expérience proche du réel en utilisant des outils de développement et logiciels libres. Rendez-vous sur GPUopen.com pour consulter notre travail.

Troisièmement, nous nous sommes rapprochés d’entreprises leader du secteur comme The Associated Press, Crytek, General Electric, The Smithsonian, Microsoft, Rebellion et plus encore pour prolonger l’écosystème RV. Les cartes graphiques  Radeon™ sont devenues centrales au développement et à l’expérience d’un contenu extraordinaire.

Pouvez-vous nous parler plus en détails de la relation entre DX12, Async Shaders et LiquidVR ?

Prenons un moment pour comprendre pourquoi la réalité virtuelle en demande tant à votre carte graphique. Un jeu en 1080p (la résolution de la plupart des TV HD) a besoin d’un fps de 30-60 pour tourner sur la plupart des jeux standard. En réalité virtuelle , il faut le doubler, un pour chaque œil, donc 2x1080p et au moins un fps de 90 pour minimiser les problèmes de latence.

DX12 est un interface de programmation très efficace qui minimise la latence et permet aux développeurs de tirer avantage du nuanceur asynchrone et opérations concurrentes – par exemple, le traitement des effets spéciaux par le processeur en même temps que les images sont envoyées sur le moteur graphique.

Lorsque les effets visuels ou autres opérations tournent simultanément ou en parallèle les uns des autres (au lieu d’un après l’autre), les temps de latence possibles sont réduits.

La réalité virtuelle est en plusieurs points similaire à une autre technologie récente : la 3D. Elle a besoin de matériel spécifique et dans le cas du jeu vidéo, un casque et un PC de dernière génération. Qu’est-ce qui empêcherait la réalité virtuelle de connaître le même sort que la 3D, à savoir avoir du mal à se faire accepter par le grand public ?

Les nouvelles annonces d’investissement dans le secteur sont très courantes ces derniers temps. On entend également parler des centaines de développeurs qui travaillent sur des projets de réalité virtuelle. Cela va au delà des jeux vidéo et du gaming. La réalité virtuelle s’invite dans des domaines tels que la médecine, l’éducation ou le design. Cet appel collectif est ce qui nous fera franchir les barrières qui ont empêché le développement de la 3D.

Dernière chose, avez-vous une incroyable expérience avec la réalité virtuelle que vous souhaiteriez partager ?

J’ai eu des expériences formidables avec de nombreuses marques de casques et types de contenus différents allant des jeux à l’éducation. Récemment, AMD s’est entretenu avec Smithsonian pour la production d’expériences RV qui montrent en détails le premier vol par les frères Wright. Nous parlons aussi avec des chercheurs en médecine qui veulent avoir une expérience physique de l’intérieur d’un cerveau humain. Avec des modèles digitaux et interactifs, il sera bientôt possible de voir à l’intérieur et d’interagir. La recherche peut prendre de nouvelles voies et s’ouvrir à des nouvelles possibilités pour améliorer le monde.​

Notes de bas de page:​